Projets

ETAPES

Etape n° 1 :
Rencontre avec Madame Serafin pour discuter de l’ensemble des projets du l’association Païdos.

Etape n° 2 : 
Rencontre avec la responsable du CAP et visite des locaux.

Etape n° 3 :
Découverte des activités du CAP et participation aux programmes.

Suivi hebdomadaire :
Visite hebdomadaire pour assurer le bon déroulement des opérations et développer un partenariat durable dans le temps.

1. PROJETS

Développé par l’association Païdos le programme du CAP a pour ambition d’accompagner et d’orienter des mineurs non accompagnés en agissant le plus rapidement possible contre les risques de marginalisation pouvant mener ces jeunes dans des réseaux d’illégalité, tels que la prostitution et le deal.

2. PUBLIC CIBLE

Le CAP est destiné aux mineurs non accompagnés âgés de 15 à 18 ans. Il s’agit donc d’enfants isolés, séparés de toute autorité parentale, ne bénéficiant pas d’un statut légal en Suisse. Ils sont principalement adressés par le Service de protection des mineurs et hébergés dans des foyers d’accueil pour mineurs. 

Majoritairement originaires d’Afrique du Nord et de l’Ouest, ces mineurs ont en commun de fuir des situations familiales et sociales particulièrement difficiles. Orphelins, enfants hors-mariage ou maltraités, souvent issus de milieux modestes et précarisés, ils prennent la route de l’exil, parfois très tôt, dans l’idée d’accéder à une vie meilleure en Europe. En plus d’un vécu traumatique, lié aux ruptures familiales et sociales, ces enfants sont confrontés à un parcours migratoire, parfois traumatisant, et à une errance dans les pays européens.

L’équipe du CAP, formée par un responsable, deux éducateurs, une animatrice socioculturelle, un psychologue et deux stagiaires utilisent différentes méthodes d’apprentissage et de suivi pour sortir ces jeunes de cette « zone grise ».

3. OBJECTIF DU PROGRAMME CAP

Les objectifs du CAP sont d’accueillir les mineurs en proposant un lieu d’insertion de jour, leur permettant de prendre un rythme de vie et de travail. A travers ce programme, les adolescents bénéficient d’un espace de soutien et de protection face aux risques de marginalisation, en facilitant leur accès aux soins et aux accompagnements socio-éducatifs, cela en vue d’une intégration sociale digne et durable au sein de notre société.

  • Offrir un lieu d’accueil psychopédagogique pour des mineurs en difficultés, leurs permettant de reprendre un rythme de vie.
  • Proposer un soutien éducatif dans un lieu sécurisé et sans jugement.
  • Favoriser l’intégration sociale et aider à la réinsertion.
  • Faciliter l’accès aux soins et proposer un accompagnement éducatif et psychologique.
Retour haut de page