Projets

Etapes

Etape n° 1 : 
Contact avec les hôpitaux sénégalais pour connaitre leurs réels besoins.
Etape n° 2 : 
Achat de matériel auprès du fournisseur choisi.
Etape n° 3 :
Affrètement d’un cargo pour transporter le matériel.
Etape n° 4 :
Livraison et conditionnement de la marchandise suivant les directives de l’aviation. Demande d’autorisation, DGD et LTA.
Etape n° 5 :
Coordination entre la compagnie aérienne et les autorités sénégalaises pour organiser la livraison.
Etape n° 6 :
Suivi de la bonne réception suivant la répartition souhaitée par le Conseil de Fondation.

1. CONTEXTE

Suite à l’épidémie du COVID-19 et à ce que cela a entrainé en Europe et dans le monde entier, la Fondation de Bienfaisance Pierre & Andrée Haas a souhaité soutenir un pays qui lui est cher, Le Sénégal.

Après avoir reçu une demande d’aide du Ministère de la santé et de l’action sociale sénégalaise, les membres du conseil de la Fondation Haas avec l’aide de la Fondation Karamokho Sanoussy Dramé et de son président, Monsieur Dramé, ont décidé de financer et de faire livrer du matériel médical à deux hôpitaux sénégalais.

2. OBJECTIF DU PROJET

L’objectif de cette mission était de trouver et financer l’achat de matériel médical pour subvenir aux besoins de deux hôpitaux situés au Sénégal, le centre hospitalier universitaire de FANN à Dakar et le centre hospitalier régional de Kolda.

  • Chercher et acheter le matériel médical auprès de fournisseurs suisses ou étrangers suivants les tarifs et disponibilités ;
  • Affréter un moyen de transport pour livrer le matériel à destination ;
  • Répartir et gérer la marchandise du départ jusqu’à destination ;
  • Organiser la livraison au Sénégal et trouver une collaboration avec les autorités sénégalaises (Ministère de la Santé et de l’action sociale) ;
  • Assurer la bonne répartition du matériel et gérer son transport des aéroports jusqu’aux hôpitaux ;
  • Contacter la presse locale afin d’avoir une couverture médiatique.

3. FOURNISSEUR : M3 SANITRADE

L’épidémie du COVID-19 a fortement touché les pays européens et leurs besoins en matériel médical ont rapidement évolué en quelques semaines. Il n’était pas facile de trouver en temps voulu le matériel demandé par le Ministère de la santé et de l’action sociale sénégalaise, néanmoins nous avons contacté pas moins de dix fournisseurs en suisse et à l’étranger.

Après plusieurs jours de recherche, nous avons sélectionné la société M3 Sanitrade car elle pouvait nous approvisionner en matériel dans un délai correct et à des prix qui étaient en dessous des prix du marché. En vue des besoins des hôpitaux sénégalais et de la capacité des avions disponibles, nous avons décidé de financer et faire livrer des masques, des gants, des visières et du gel hydroalcoolique.

La commande a été validée le 11 mai 2020 et livrée à l’aéroport de Genève, chez FRACHT, le 22 mai 2020. Le gel hydroalcoolique n’étant pas conditionnée aux normes IATA (International Air Transport Association), nous avons dû repenser le vol et reconditionner la marchandise rapidement.

4. GESTION A L’AÉROPORT : FRACHT

La marchandise est arrivée à l’aéroport de Genève le vendredi 22 mai pour un départ initialement prévu le mardi 26 mai 2020. Monsieur Chabloz qui était en charge de cette mission chez FRACHT, a rapidement constaté que les normes IATA n’était pas respectées et qu’il fallait donc agir immédiatement. Nous avons ainsi commandé dans la journée le packaging certifié UN pour reconditionner le gel.

Le lundi 26 juin, l’équipe de FRACHT ainsi que des bénévoles passent leur journée à faire les changements nécessaires, ce qui a permis à Monsieur Chabloz d’établir la déclaration de matière dangereuse ainsi que la LTA (Lettre de transport aérien) dans les temps.

L’équipe de FRACHT Sénégal a également aidé pour le déchargement de la marchandise à Dakar.

5. TRANSPORT : AIR CHARTER SERVICE

La Fondation a sélectionné la société Air Charter Service pour s’occuper de l’affrètement de l’avion et de la gestion du vol entre Genève et le Sénégal. Monsieur Demichelis, Broker en aviation chez Air Charter Service était en charge de cette mission.

Suite à de nombreux échanges concernant le routing, la quantité de marchandises et la logistique pre / post vol, l’avion Antonov 26 a été sélectionné.

Cet aéronef a été conçu pour opérer dans des destinations isolées. Il est en capacité de se poser à l’aérodrome de Kolda peu importe la qualité de son tarmac. Sa rampe arrière de chargement permet aux équipes de décharger les marchandises sans avoir besoin d’équipement aéroportuaire.

Le vol, initialement prévu le 25 mai a dû être repoussé d’un jour pour que les palettes soient redimensionnées et les gels hydroalcooliques mis dans des boites UN, respectant ainsi les normes IATA.

Le 26 mai, nous avons pris la décision de positionner l’AN 26 de Rome FCO à Genève GVA. Le 27 mai, l’avion a volé de Genève à Las Palmas en réalisant des arrêts techniques à Saragosse ZAZ et Faro FAO. En fin de journée vers 15 : 00 UTC, l’ANACIM (Agence Nationale de l’Aviation Civile du Sénégal et l’Agence Nationale de la Météorologie) nous a transmis le permis de vol pour se poser au Sénégal.

Le 27 mai, l’AN 26 est arrivé au Sénégal et s’est posé à Dakar DSS avec 1h18 d’avance, initialement prévu à 08 : 12 UTC. Le loadmaster a été très vigilant quant à la bonne répartition des marchandises entre Dakar et Kolda. A 11 : 44 UTC, l’aéronef est arrivé à Kolda KDA et les équipes ont déchargé le reste de la marchandise.

Les équipes du JT 20h de la télévision sénégalaise ont effectué un reportage sur cette mission.

1. PARTENAIRES

Retour haut de page