Projets

Etapes

Etapes n° 1 : du 1er au 9 avril
Contact avec les artisans, chocolatiers de Genève.
Etapes n° 2 : du 6 au 10 avril
Confection des 10 200 œufs de Pâques.
Etapes n° 3 : du 10 au 11 avril
Livraison des œufs de Pâques dans les 53 EMS de Genève, avec l’aide de bénévole de la Fondation.

 

1. CONTEXTE

La Fondation Pierre & Andrée Haas a souhaité soutenir le personnel ainsi que les résidents des EMS (établissements médico-sociaux) dans le canton de Genève en leur offrant des sujets en chocolat pour Pâques, spécialement préparés par des artisans. Cette initiative avait également pour but d’aider les artisans chocolatiers dans une période difficile

2. OBJECTIF DU PROJET

Compte tenu des circonstances difficiles que vivaient les résidents en EMS et leurs familles, notamment en l’absence de visites, l’objectif du projet était de redonner de la force à ces personnes en isolement. Pour maximiser l’impact de la donation, la Fondation a mis à contribution les artisans boulangers pâtissiers du canton de Genève pour les aider à surmonter la crise.

3. PERSONNELS ET RESIDENTS D’ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL

L’initiative de la Fondation Pierre & Andrée Haas pour Pâques avait pour but de redonner un peu de plaisir et de joie aux personnels et résidents des EMS dans le canton de Genève pendant cette période difficile.

Les 53 établissements réunissent plus de 10’200 personnes, personnel et résidents. Ces personnes étant en confinement total, ils n’avaient pas la possibilité de recevoir leurs familles ni même de communiquer avec l’extérieur.

La Fondation a fait livrer plus de 10’200 sujets de Pâques dans 53 établissements.

4. ARTISANS, BOULANGERS, CONFISEURS DU CANTON DE GENEVE

Cette initiative a également permis à 20 artisans-confiseurs de sauver quelque peu leurs activités pendant ce week-end de Pâques.

Une période où la plupart des boutiques et ateliers étaient fermés, les artisans se retrouvent avec des stocks immenses pour Pâques, avec peu d’espoir de les écouler.

Leur chiffre d’affaires a été divisé par 4 par rapport à l’année dernière. La mission de la Fondation était de leur donner la possibilité d’écouler leurs stocks, d’éviter un maximum le gaspillage mais également de les aider à relancer leurs activités.

Tous les sujets distribués pesaient entre 130 g et 150 g et étaient d’une valeur unitaire comprise entre 15 CHF et 20 CHF.

En plus de cette initiative et grâce aux dons de Manor et de la Migros, la Fondation a livré plus de 200 sujets à la Clairière, un site de détention qui accueille des personnes mineures placées en détention préventive, ainsi qu’au camp de réfugiés dans le quartier de Vermont.

1. PARTENAIRES

1. PHOTOS

Retour haut de page